Congé maternité européen

Alors que les mesures de restrictions budgétaires et les politiques de rigueur connaissent une direction commune dans tous les pays européens (tous gouvernements confondus), les eurodéputés viennent de décider de porter la durée minimale des congés maternité à 20 semaines. Et les pères ne sont pas en reste, puisque nos élus souhaitent également qu’un congé paternité d’au moins deux semaines continues soit reconnu.

Le texte ne devrait toutefois pas survire bien longtemps car il a été voté à une très courte majorité (de 7 voix) et c’est le conseil des ministres européens qui devrait le renvoyer en seconde lecture à Strasbourg. La France, le Royaume Uni, l’Allemagne et la Suède sont fortement opposé à ce texte et s’inquiètent de la facture à venir : Aujourd’hui, le congé maternité en France est de 16 semaines, et l’allongement à 20 semaines couterait 1,3 milliard d’euros. Le gouvernement britannique estime la note à 4 milliards de livres sterling.

Reste à connaître la position du patronat européen, car cela pourrait bien rendre le recrutement de femmes dans l’entreprise plus complexe qu’il ne l’est déjà avec l’allongement du temps d’absence d’une femme enceinte.

 

Conseil RH : N’oublions pas en ces temps de reforme de retraites que ce sont les générations antérieures qui paient les retraites des inactifs. Favoriser les conditions de congés maternité permet d’améliorer les conditions de travail, la réputation de l’entreprise, et prépare l’avenir dans une certaine mesure…

 

Aurélien Fréret.



Laisser un commentaire

News Letter Alternative Com... |
Se Sortir de la galère |
projets et financements |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chezservice
| bioterre
| Maude PAVAGEAU