La loi est dure mais….parfois, elle nous veut du bien !!!

Le cas de la déclaration 2483

 

Nombre d’entreprises ont tendance à considérer les obligations légales comme des taches supplémentaires qui, outre le fait qu’elles soient chronophages en terme de réalisation, n’apportent aucune valeur ajoutée opérationnelle.

C’est une lecture très discutable des choses. Pour être concret, prenons un exemple : celui de la déclaration 2483.

Qu’est-ce donc ? C’est un formulaire concernant la formation professionnelle continue que toute entreprise de plus de 10 salariés (en équivalent temps plein) doit remettre à l’Etat avant le 30 avril de l’année N+1 au titre de l’année N. Cette déclaration, qui est trouvable sans problème sur Internet, contient des informations sur différents sujets liés à la mise en œuvre des actions de formation dans l’entreprise : nombre de salariés partis en formation (avec une ventilation par catégories sociaux-professionnelles et par sexe, pourcentage de la masse salariale consacrée à la formation professionnelle, taux de participation au CIF etc.

Certes, beaucoup de ces items ont bien évidemment une visée fiscale et de fait apportent à l’entreprise qui renseigne cette déclaration 2483 une information essentiellement financière. Mais en ayant une vision un peu positive des choses, il est également possible de se dire que ce sont là les premières briques d’un système permettant de piloter la formation voire, en cas d’extrême optimisme ( !), les éléments d’un système plus global de pilotage social de l’entreprise.

Le travail à fournir pour remplir cette obligation légale est pénible et chronophage mais toute organisation qui a une certaine maturité et qui souhaite piloter la formation, est de toute façon obligée de récupérer ces inputs avant de les traiter (qui a dit triturer ?) en vue d’obtenir les indicateurs pertinents qu’elle aura du, au préalable, définir, dans le but d’améliorer son process formation.

Conseil RH : Il est tellement dommage de ne renseigner cette déclaration qu’en pensant faire là ce que la loi demande et sans voir qu’il peut s’agir d’une information pertinente qui pourrait offrir au final une amélioration de la performance de l’entreprise…

 

Par Sébastien Laurent

 

Sébastien Laurent est Responsable RH, spécialisé dans les métiers de l’informatique et du conseil.
Il est également professeur sur les problématiques liées à la formation pour les MBA de Paris Pôle Alternance.



News Letter Alternative Com... |
Se Sortir de la galère |
projets et financements |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chezservice
| bioterre
| Maude PAVAGEAU