Devriez-vous licencier vos RH ?!

Devriez-vous licencier tout votre service RH ? Telle est la question posée par le très sérieux magazine Canadian Business (voir l’article ici).

Au Canada, la fonction RH bénéficie globalement d’une mauvaise image auprès des salariés, vision parfois partagée par leurs dirigeants. L’article présente l’exemple d’un patron ayant entièrement supprimé le service RH pour l’externaliser. Vision de cet employeur : « Les RH ne sont là que pour confisquer les libertés des gens ». Tout est dit…
Air Canada a également externalisé une partie de sa fonction chez… IBM ! ou comment une entreprise confie ses RH à un constructeur informatique.

CONSEIL RH : Si l’informatique a transformé la fonction Ressources Humaines dans l’entreprise, il faut certainement nuancer ces propos pour ne pas tomber de Charybde en Scylla. Les extrêmes s’attirent, et il est facile de se laisser tenter pour passer d’une activité RH sans aucun conseil extérieur à une externalisation totale. L’expérience montre pourtant que les entreprises qui ont tenté ces modèles sont vite revenues sur leurs pas pour réintégrer toute la dimension humaine extrêmement importante dans leur entreprise. Externaliser tout ou partie de la paie est une chose, supprimer le facteur humain en est une autre. Prenons exemple sur les expériences douloureuses d’entreprises comme Orange/France Télécom pour trouver un juste milieu qui sait concilier une fonction RH interne avec les bénéfices d’un conseil extérieur.

Aurélien Fréret
http://www.rcomrh.com

http://conseilrh.unblog.fr, le blog RH !

 



Le SMIC est revalorisé

A compter du 1er Décembre 2011, le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti passe de 9€ à 9,19€ par heure pour les catégories de travailleurs mentionnés à l’article L. 2211-1 du code du travail.

Pour rappel, le SMIC est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié du secteur privé sur le territoire métropolitain.

 

Aurélien Fréret
http://www.rcomrh.com

http://conseilrh.unblog.fr, le blog RH !

 



Pour être augmenté, soyez odieux !

Tel est le sous titre d’un article du magazine Le Monde du 12 Novembre 2011, relatant les résultats d’une étude canadienne et américaine qui relie l’impolitesse et la rémunération.

L’étude, très sérieuse, a été présentée à l’académie du management de San Antonio, Texas.  Les chercheurs Beth A. Linvingston (Université de Cornell, NY), Timothy A. Judge (Université de Notre Dame, Indiana) et Charlice Hurst (Université de Western Ontario, Canada) observent qu’un bon caractère a un effet négatif sur les revenus.

Selon eux, les personnes cherchant l’harmonie dans l’entreprise et qui évitent les conflits sont moins bien payés que leurs confrères moins conciliants. Les chercheurs indiquent à titre d’exemple que « les personnes peu aimables obtiennent des règlements individuels plus favorables dans les négociations » ! Dit autrement, « un homme agréable ne renvoie pas une image très masculine ».

Selon ces chercheurs, les employeurs ne sont pas en reste, puisque pour ces derniers « les comportements désagréables dans les milieux où la compétitivité et l’agressivité sont évaluées, indiquent de meilleures capacités ». Ainsi, « sans s’en rendre compte, les employeurs embauchent et récompensent les goujats ».

Le même comportement chez les femmes ne rapporterait en revanche pas beaucoup plus. Seulement 5% de salaire en plus pour les goujats au féminin.

 

CONSEIL RH :  L’étude ne dit pas si nos odieux du jour sont plus heureux. L’adage nous dit lui que l’argent ne fait pas le bonheur, mais si en plus, pour obtenir cet argent il faut se montrer désagréable, il y a fort à parier que la motivation dans l’entreprise vienne à souffrir. Relisons Herzberg, (voir ici) et penchons nous sur des stratégies collectives et à long terme qui s’avèreront certainement plus payantes (puisqu’on parle d’argent !)



12345...22

News Letter Alternative Com... |
Se Sortir de la galère |
projets et financements |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chezservice
| bioterre
| Maude PAVAGEAU